fbpx

La Vall de Lord terre d’histoire.

Date déjà du IXe siècle, elle a eu plusieurs épisodes d’une grande importance qui lui ont donné lieu à la configuration actuelle de ses différents éléments historiques et culturels. Chaque point du territoire a une petite histoire cachée et tous ensembles composent le passé et le présent de cette vallée. Le nom de Vall de Lord est connu depuis le IXe siècle, époque de Guifred le Velu (Guifré el Pilós); il apparut dans la vallée en une de ses actions les plus importantes: le repeuplement et la réorganisation de la Catalogne centrale. Dans le passé, la Vall de Lord fut subdivisé en deux régions: la Vall de Lord sobirana, qui comprenait les municipalités de Sant Llorenç de Morunys, La Coma i La Pedra et Guixers, et la Vall de Lord Jussana, qui comprenait les municipalités de Navès (Serra de Busa, la Llosa et Aiguadora). Pendant la même époque, la Vall de Lord avait dans son territoire trois châteaux: le château de Sisquer, le château de Castelltort et le château de La Pedra, lesquels furent utilisés pour la surveillance de ces terres.

 

Entre les XIème et XIIème siècles était le moment où se construisent la plupart de la quarantaine d’ermitages romans qu’il y a disséminés tout au long de la vallée, surtout dans les municipalités de La Coma i la Pedra et Guixers.

 

Dès le XIIIe siècle jusqu’au XIXe siècle, dans le village de Sant Llorenç de Morunys se tissait et se commercialisait le connu “drap piteu”, tissu de laine qui devenu la principale source économique de la vallée. Déjà au XIXe siècle, la Vall de Lord abritait plusieurs événements historiques d’un grand impact:

La chaîne de montagne de Busa fut utilisée comme un champ d’instruction militaire pendant la guerre péninsulaire. Une preuve est la prison naturelle de Busa, situé dans le lieu connue comme el Capolatell; là, les prisonniers Françaises furent laissés isolées. Cependant, Busa fut aussi le premier lieu après la cité de Cadiz où il fut proclamé la Constitution de 1812.

Néanmoins, et malgré de la proximité, le village de Sant Llorenç de Morunys choisit de ne la pas jurer, et ça provoqué une grave conséquence: son brûlage presque entièrement le 20 janvier de 1823.

Quelques années plus tard, en 1836 et pendant les guerres carlistes, le Sanctuaire de Lord devint l’épicentre d’un conflit armé entre libéraux et carlistes. Les carlistes établies dans le sanctuaire furent harcelés et attaqués par les libéraux. Le conflit termina avec la mort de tous les carlistes et la destruction totale du sanctuaire.

Finalement, au XXème siècle, et même que plusieurs lieux du territoire, la Vall de Lord reçut des ravages et des conséquences de la Guerre Civile espagnole, avec le brûlage de plusieurs œuvres d’art religieux ou la destruction de ponts.

Associació Turisme Vall de Lord
Oficina de turisme de la Vall de Lord
25282 St. Llorenç de Morunys
info@lavalldelord.com